Si vous quittez l'entreprise, vous avez 3 possibilités pour votre assurance de groupe :

1. Vous laissez le capital épargné auprès de l'ancien employeur
On parle de 'mise en réduction' dans notre jargon, une sorte de livret d'épargne qui n'est plus alimenté par de nouveaux versements, mais qui rapporte encore un intérêt.

Vérifiez toutefois bien que votre assurance de groupe prévoit encore une couverture décès !
Consultez pour ce faire votre dernier benefit statement (le récapitulatif de votre assurance de groupe) que vous avez reçu lors de votre départ.

  • Voyez-vous une rubrique ‘garanties en cas de vie' ainsi que ‘garantie en cas de décès', dans ce cas, vous ne devez rien faire.
  • Il n'y a pas la moindre mention d'une ‘garantie en cas de décès' ? Dans ce cas, vous pouvez envisager de :
  • laisser le montant épargné, mais d’y prévoir une garantie en cas de décès correspondant à la valeur du montant épargné au moment du décès
  • transférer le montant épargné vers une ‘structure d'accueil' où vous aurez également la possibilité de souscrire à une couverture décès.


2. Vous emportez le capital chez votre nouvel employeur
Toute votre épargne est ainsi gérée administrativement auprès de la même compagnie. Ce n'est évidemment possible que si votre nouvel employeur a également une assurance de groupe à laquelle vous êtes affilié. Ce transfert est d'ailleurs gratuit.

Il importe de vérifier le taux d'intérêt qu'offre l'institution de pension de votre nouvelle assurance de groupe. Il est en effet possible qu'une différence existe entre l'ancienne et la nouvelle assurance de groupe.

3. Transfert vers une caisse commune
Si votre nouvel employeur n'offre pas d'assurance de groupe ou si vous souhaitez centraliser les (différents) capitaux de pension de vos employeurs précédents, vous pouvez transférer votre argent vers une caisse commune.

Vous ne pouvez pas transférer les capitaux d'une assurance de groupe vers un contrat de pension sous statut indépendant.

Vous pouvez laisser ce capital auprès de l'institution de pension de votre employeur précédent, de la structure d'accueil de votre employeur précédent ou encore le transférer vers une caisse commune.

Une fois que vous avez quitté votre employeur, vous ne pouvez continuer à épargner dans le cadre de la fiscalité de l'assurance de groupe, les primes sont arrêtées automatiquement.

 Il ne vous est par ailleurs pas possible de transférer l'argent de l'assurance de groupe vers un contrat de pension individuel étant donné que la fiscalité est différente.

Si, après votre départ, vous souhaitez vous charger vous-même de la constitution de votre pension, vous pouvez le faire au moyen d'un contrat d'Epargne-Pension ou d'Epargne à long terme. Contactez votre courtier.