Retour
UPDATE : Maintien des garanties de votre assurance groupe pour le travailleur en chômage provisoire en conséquence des mesures corona (COVID-19)
Image of the blog article

Le chômage provisoire dû à des circonstances de force majeure ou économiques, entraîne une suspension de l’exécution du contrat de travail. En temps normal, le paiement des primes est arrêté au bout d’une période de 30 jours, les travailleurs concernés ne sont plus assurés en cas de décès et d’incapacité de travail, et le financement de la constitution de pension complémentaire est stoppé.

Nous faisons face actuellement à des circonstances exceptionnelles. Pour cette raison, Vivium s’engage en faveur de vos travailleurs provisoirement au chômage à cause de la crise du COVID-19, à continuer à couvrir tous les risques (pension, décès et incapacité de travail). Vous continuez à payer les primes normalement sans devoir informer Vivium de quoi que ce soit.

Ainsi, les travailleurs en chômage provisoire restent protégés de façon maximale.

Pour vous soutenir, Vivium vous offre la possibilité de reporter temporairement le paiement des primes pour les travailleurs en chômage provisoire suite à la crise du coronavirus, au 30 septembre 2020. Ce report concerne tant les contributions de l’employeur que les éventuelles contributions personnelles. Si vous souhaitez faire usage de cette opportunité, merci de contacter votre gestionnaire personnel. Dans cette hypothèse également, les travailleurs continuent à bénéficier de la même protection.

Vous avez par contre également la possibilité de suspendre les couvertures des travailleurs en situation de chômage provisoire, une décision qui supprime totalement toutes les garanties. Si vous choisissez cette option, veuillez prendre contact dans un délai de 30 jours et au plus tard pour le 12 juin 2020, avec votre gestionnaire personnel. Il discutera avec vous des modalités pratiques liées à cette option. La nouvelle loi votée le 30 avril 2020, décrète cependant qu’en cas de suspension, la couverture décès doit être maintenue au moins jusqu’au 30 juin 2020. Même dans ce cas, vous avez la possibilité de reporter le paiement de la prime destinée au maintien de la couverture décès, au 30 septembre 2020.

Obligation d’information pour l’employeur

En tant qu’employeur vous avez en outre l’obligation d’informer les travailleurs concernés, et ce via le canal de communication de votre choix, du choix que vous avez fait concernant votre assurance de groupe en période de chômage provisoire:

  • Choix 1 : le maintien de la constitution de pension et des couvertures de risques et la retenue des éventuelles contributions personnelles sur le salaire du travailleur au terme de la période de chômage provisoire ;
  • Choix 2 : le maintien de la constitution de pension et des couvertures de risques, avec report du paiement des primes au 30 septembre 2020 et la retenue des éventuelles contributions personnelles sur le salaire du travailleur à partir du 1er octobre 2020 ;
  • Choix 3 : la suspension de la constitution de pension et des couvertures de risques, à l’exception de la couverture décès maintenue au moins jusqu’au 30 juin 2020.

Les conditions générales ne prévoient aucune limitation en cas d’épidémie ou de pandémie de coronavirus

  • Garantie en cas de décès
    Un décès dû au coronavirus est couvert.
    Par ailleurs, les assurances groupe n’excluent pas les décès causés par une épidémie ou une pandémie. Même ceux qui, en dépit d’un avis négatif des Affaires étrangères, voyagent vers une région à risques et y sont contaminés, puis décèdent, sont couverts.
  • Garantie en cas d’incapacité de travail
    Une maladie causée par une contamination corona est couverte.
    Celui qui est placé en quarantaine, sans être malade, ne peut cependant pas bénéficier de la garantie Incapacité de travail.
  • Remarque générale
    Les autres conditions et limitations contractuelles sans lien direct avec une contamination corona, restent totalement d’application.

Les plus consultés