Autres événements

Oui, si le règlement de pension le prévoit, vous pouvez demander une avance sur les réserves de pension acquises. Pour savoir à combien s’élèvent vos réserves acquises, vous pouvez consulter votre benefit statement. Vous pouvez également vous connecter sur monassurancegroupe.vivium.be, où vous trouverez le montant sur l’écran « Mes contrats » sous « Combien ai-je déjà épargné ? ».

Comment puis-je utiliser mon avance prise sur ma pension complémentaire ?
Une avance peut uniquement servir pour acquérir, construire, améliorer, réparer ou rénover un bien immobilier situé dans l’Espace économique européen (EEE). Ou pour rembourser un crédit hypothécaire en cours.

À combien s’élève l’avance prise sur ma pension complémentaire ?
Le montant minimal que Vivium accorde en tant que avance est de 5 000 EUR. Pour chaque nouvelle avance ou augmentation de celle-ci, Vivium facture des frais de mise en place de 150 EUR.

Quel est le taux d’intérêt appliqué sur l’avance prise sur ma pension complémentaire ?
Pendant la durée de l’avance, le taux d’intérêt garanti sur le montant des réserves de pension avancées est maintenu. De ce fait, votre capital au terme de l’assurance de groupe reste inchangé.

Dois-je rembourser l’avance de ma pension complémentaire ?
Non, ce n’est pas une obligation. Vous pouvez toutefois rembourser l’avance empruntée en tout ou partie à tout moment (par tranches d’au moins 10% avec un montant minimal de 2 500 EUR).

Quels sont les frais qui m’incombent si je reçois une avance sur ma pension complémentaire ?
Si vous prenez une avance, il y a toujours un décompte mensuel avec domiciliation obligatoire pour les intérêts dus sur l’avance. Cela revient à 1% de plus que l’intérêt garanti appliqué à vos réserves de pension; il ne peut pas être inférieur à 2%.
Lors du versement de votre capital pension ou du capital décès, l’avance en cours est immédiatement déduite du montant net à verser.

Si le règlement de pension le prévoit et que votre banque accepte ce nantissement, vous pouvez aussi bien mettre en gage le capital pension que le capital décès auprès de la banque dans laquelle vous avez souscrit un prêt hypothécaire. La banque qui accorde le prêt est alors désignée comme le bénéficiaire acceptant le capital pension ou décès sera versé par Vivium à la banque.

Capital pension
Vous pouvez souscrire un prêt hypothécaire et le rembourser en une fois lorsque vous serez pensionné au moment où le capital pension sera versé.
Pendant la durée du prêt, vous devez uniquement payer les intérêts de l’emprunt auprès de la banque.

Capital décès
Au lieu de prendre une assurance solde restant dû, vous pouvez mettre en gage le capital décès comme garantie pour un prêt hypothécaire. Si vous décédez avant la date de fin de votre emprunt, le capital décès net de votre assurance de groupe sera utilisé pour rembourser le prêt auprès de la banque.

Non, vous ne pouvez pas déduire les intérêts payés sur une avance dont l’objet est votre maison familiale ou « domicile » dans votre déclaration d’impôts.

En ce qui concerne les intérêts payés dans le cadre d’une avance destinée pour un autre bien immobilier en Belgique ou à l’étranger (comme une deuxième résidence ou un immeuble de rapport), consultez votre conseiller fiscal.

Lorsque vous quittez l’entreprise, votre employeur que vous quittez en informe Vivium. Vivium vous envoie alors dans le mois :

  • Une lettre de départ vous expliquant ce que vous pouvez faire avec le montant que vous avez épargné (« réserves acquises »).
  • Un benefit statement adapté sur lequel vous trouverez les garanties assurées qui continuent de courir jusqu’à la fin du contrat, en tenant compte qu’aucune cotisation ne serait encore versée.

La lettre de départ explique toutes les possibilités qui s’offrent à vous avec le montant que vous avez déjà épargné. Vous avez ensuite 30 jours pour faire votre choix entre les options suivantes :

  1. Vous laissez l’épargne constituée auprès de Vivium
    Si vous laissez le montant épargné, les « réserves acquises » restent dans l’engagement de pension de votre (ancien) employeur sans aucune modification.

    C’est ce qui s’appelle une « pension non contributive » dans le jargon de l’assurance : il n’y a plus de versement, mais vous recevez au moment de votre pension, le montant déjà épargné ainsi que les intérêts qui s’y rapporteront durant la période encore à courir et ce jusqu’à votre pension. Si vous choisissez cette option, vous ne devez plus entreprendre d’autres démarches. Conseil ! Vérifiez bien si votre assurance de groupe prévoit une garantie décès!
    Pour ce faire, vous devez prendre le dernier benefit statement (l’aperçu de votre assurance de groupe) que vous avez reçu lorsque vous avez quitté l’employeur.

    S’il n’y a plus de garantie décès dans votre assurance de groupe, aucune allocation ne sera versée si vous veniez à décéder avant la pension. Afin d’éviter cela, vous avez une possibilité supplémentaire qui est de souscrire une garantie décès ! Vous devez alors communiquer votre décision à Vivium dans les 30 jours.
     
  2. Vous transférez le montant épargné (« réserves acquises »)
    Le montant épargné (les « réserves acquises ») quitte donc l’assurance de groupe de votre ancien employeur. À partir de cet instant, vous n’avez plus aucun accord avec votre ancien employeur. Vivium ne facture aucuns frais pour ce transfert. Les trois possibilités suivantes s’offrent à vous :

2.1 Vous placez l’argent épargné dans la structure d’accueil de Vivium. De ce fait, il est réintroduit dans un nouveau contrat chez Vivium, à votre nom, où il continue de courir avec un taux d’intérêt fixe jusqu’à l’âge terme de votre assurance de groupe initiale, conformément aux conditions de la structure d’accueil.

Qu’advient-il si vous décédez avant l’âge terme ? À ce moment-là, nous reversons la valeur de ce contrat au bénéficiaire en cas de décès tel qu’il était d’application dans l’assurance de groupe avant votre sortie de service.

Vous trouverez ici les conditions générales de la structure d’accueil.

2.2 Vous transférez l’argent épargné dans l’assurance de groupe de votre nouvel employeur. Toutes vos réserves sont alors gérées par le même assureur sur le plan administratif. Chez votre nouvel employeur, vous pouvez récolter des informations concernant la façon dont vos réserves seront utilisées par l’organisme de pension qui se charge de la gestion de votre nouvelle assurance de groupe. Il est important de vérifier à quel taux d’intérêt les réserves de la nouvelle assurance de groupe seront soumises. Les taux d’intérêt en vigueur peuvent en effet différer.

2.3 Vous transférez l’argent épargné dans une caisse de pension commune. Votre nouvel employeur ne vous propose pas d’assurance de groupe ou vous souhaitez centraliser les (différentes) sommes épargnées chez vos anciens employeurs ? Vous pouvez transférer votre argent dans une caisse de pension commune.

Il s’agit d’un organisme de pension « qui limite les frais et partage le profit entre ses affiliés en fonction de leurs réserves ».
Vos réserves acquises sont alors reprises dans un nouveau contrat, à votre nom.

Vous trouverez des informations sur les caisses de pension communes sur le site Web de la FSMA. Cliquez ici pour plus d’informations.
Vous pouvez contacter ces caisses de pension pour récolter des informations sur les conditions et les frais qu'elles facturent éventuellement.

Si vous souhaitez sélectionner l’une des trois options mentionnées ci-dessus, vous devez en informer Vivium dans les 30 jours.

Non, vous ne pouvez pas continuer d’épargner individuellement au sein de la fiscalité de l’assurance de groupe après avoir quitté votre employeur votre cotisation est automatiquement arrêtée.

Vous ne pouvez pas non plus transférer une assurance de groupe vers un contrat de pension individuel, car la fiscalité n’est pas la même.

Vous souhaitez continuer de vous constituer une pension après votre départ ? Vous pouvez cotiser de manière individuelle avec un contrat d’épargne-pension ou d’épargne à long terme. Pour ce faire, contactez votre courtier.

Dans certaines assurances de groupe, votre situation familiale a un impact sur les garanties assurées. Le capital assuré en cas de décès peut, par exemple, différer entre les personnes mariées et les célibataires. Vous pouvez consulter le règlement de pension afin de savoir si tel est le cas dans le cadre de votre assurance de groupe. Vous pouvez le demander à votre employeur ou le consulter à l’adresse www.mypension.be.

Dès que votre situation familiale est modifiée, vous devez en informer votre employeur.

Ensuite, votre employeur en informe Vivium, qui modifiera votre assurance de groupe si le règlement de pension le prévoit.

Mariage
Si vous vous mariez, conformément aux règles standard en matière de bénéficiaire, votre conjoint devient automatiquement le bénéficiaire en cas de décès.

Séparation
Attention ! Si vous avez déjà modifié l’ordre des bénéficiaires en mentionnant explicitement le nom de votre partenaire précédent, vous devez contacter personnellement Vivium pour communiquer votre séparation et demander une modification. Si le bénéficiaire en cas de décès est par exemple « mon époux Jean Dupont » au lieu de la description générique « mon époux » et que vous vous séparez, vous devez supprimer ou modifier le nom de votre ancien époux. Sinon, il restera le bénéficiaire. Si vous souhaitez apporter ce type de modifications, vous pouvez le faire à l’aide de ce formulaire.

Votre employeur informera Vivium de la modification de votre taux d’occupation.

Si vous passez à un contrat de travail avec des prestations partielles, votre assurance de groupe sera convertie de manière proportionnelle. Pour plus de détails, lisez le règlement de pension sur www.mypension.be ou demandez-le à votre employeur.